jeudi 9 avril 2020

Escapade à Gien et Briare


Georges Brassens - Les Trompettes de la Renommée ♪ 

Je suis très fière de vous dire que je connais par cœur les paroles de cette impudente chanson, et que je l'écoute très souvent en chantant à tue-tête avec Brassens !


Durant les vacances de février, mon copain et moi avons profité d'une matinée ensoleillée pour partir à l'aventure dans le Loiret, notre département. Au programme : découvrir Gien et Briare, deux petites villes à moins de 40 min de Montargis.
Cette sortie ayant été totalement improvisée, nous n'avions rien préparé et nous sommes partis peu après 10h30.

Gien
Nous nous sommes garés sur le grand parking gratuit près de l'église et du château, point culminant de la ville. Dès notre arrivée, nous avons pu apprécier le panorama sur les toits, la Loire, les différents ponts la traversant et l'autre rive.
Nous avons décidé de descendre vers le centre-ville et de garder l'église et le château pour la fin.
J'ai trouvé que la descente était joliment aménagée et les façades des immeubles nous ont rappelé l'Angleterre, sûrement à cause des briques.

Après avoir longé un peu les quais et nous être approché de la Loire, nous avions déjà faim (comme je vous l'ai dit nous étions partis un peu tard et n'avions pas petit-déjeuné).

Mon copain avait repéré ce restaurant japonais sur internet et avait très envie de le tester. J'avoue que j'étais un peu sceptique... et j'avais bien tort !

La première chose qui nous a surpris a bien évidemment été la salle, surmontée d'une verrière baignant la pièce de lumière naturelle et ornée d'un magnifique faux cerisier en fleurs.

En entrée, je me suis régalée avec les gyozas, à la fois fondant et croustillants comme on les aime♥

Je le rappelle, je ne mange pas de poisson cru donc je prends toujours la même chose : des makis ou spring rolls au thon cuit ou à la crevette. Ce n'est pas très aventureux de ma part mais au moins je peux comparer plus facilement la qualité de ce que je mange d'un endroit à un autre, et je dois dire que ces makis étaient délicieux.

Mon copain n'a pas été déçu non plus et je peux vous dire qu'en partant on regrettait amèrement de ne pas avoir une telle adresse à Montargis !

Au moment de payer, nous nous sommes rendu compte qu'il pleuvait très fort dehors ! C'était étrange car le soleil brillait toujours entre les nuages, illuminant les gouttes de pluie comme des paillettes tombant du ciel. J'ai essayé d'immortaliser cette scène mais ça n'est pas aussi impressionnant qu'en vrai. Cette averse est vite passée heureusement et nous avons pu continuer notre exploration de la ville.
Le château et son parc étaient malheureusement fermés pour la basse saison donc nous n'avons pu l'admirer que depuis la grille. J'aime beaucoup ce style d'architecture Renaissance très commun dans la région.
Avant de rentrer dans l'église, nous avons aperçu la centrale nucléaire de Dampierre au loin, imposante et menaçante (oui, Chernobyl m'a trop marquée 😬). 
Sur un autre ton, j'ai beaucoup aimé la petite affiche humoristique collée sur la porte de l'église !

Nous n'avions jamais vu d'église en briques comme celle-ci, et le soleil filtrait à travers les vitraux baignant l'église d'une lumière dorée (divine diront certains ?).


Briare
L'unique raison pour laquelle je voulais aller à Briare était pour y voir le pont-canal, parce que j'adore l'idée d'un court d'eau surmontant un autre court d'eau (la Loire, en l'occurrence) et que j'adore ce style d'ornements qui rappellent ceux du Pont Alexandre-III à Paris.
Malheureusement, j'ai été très déçue car le canal avait été asséché le temps de travaux, et ces fameux travaux étaient bien visibles : des engins de chantier jaune vif trônaient à l'entrée du pont, gâchant un peu le décor 😅 
De plus, il s'est mis à pleuvoir à notre arrivée alors qu'il avait fait beau durant tout le chemin depuis Gien...


Il ne fallait rien de plus qu'un succulent goûter pour me redonner le sourire et ô miracle, un chocolatier-pâtissier était attenant au pont, et pas des moindres ! Tout faisait envie et tout était beau... Nous avons mis un certain temps à arrêter notre choix et avons finalement opté pour un macaron au coquelicot, un au caramel beurre salé et un petit gâteau au chocolat et caramel, le tout absolument délicieux

C'est clairement une adresse où revenir, surtout en été, pour profiter de la terrasse bordant le Pont Canal (lorsque les travaux seront finis...).

Nous avons longé un peu le pont avant de prendre la route du retour, car j'avais un rendez-vous médical qui nous obligeait à partir tôt.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Feel free to share your opinion about this post or ask me anything !
I'll be glad to answer and have a look at your blog ;) xx