samedi 2 mai 2020

Avril à Huit Clos



   Et voici le récit de ce mois entièrement passé confinée chez moi à Montargis - je vous jure que ça me fait toujours bizarre d'apposer "chez moi" à "Montargis" mais bon c'est comme ça haha.

Je fais partie de cette tranche de la population à qui le confinement profite puisque j'ai la chance de pouvoir travailler de chez moi, m'épargner les longues heures de transports inconfortables et surtout, vivre à temps plein avec mon amoureux.

Ce mois d'avril confiné m'a aussi permis de continuer à respecter mes nouvelles habitudes pour une vie plus saine : bien dormir, lire plus, surtout le matin, manger mieux, faire du pilates plusieurs fois par semaine pour soulager mon dos douloureux et me muscler (je crois que j'en suis loin haha), dessiner, découvrir de nouveaux films et séries et même reprendre l'écriture d'une fiction imaginée il y a longtemps ! J'ai même fini par moins jouer aux Sims 3 parce que j'en avais moins envie (fait assez rare pour être noté) puis parce qu'ils ont fini par planter, une fois de plus (si quelqu'un sait que faire quand le jeu plante à l'ouverture, juste après les deux temps de chargement, je suis preneuse de conseils ! 🤓)



Tout n'est pas tout rose et je traverse depuis plusieurs jours une phase nostalgique où je pense à ma famille, si loin, à Bordeaux et même à Orléans avec le cœur lourd : vais-je pouvoir passer du temps avec mes proches cet été ? passer quelques jours à Bordeaux ? combien d'années encore avant de pouvoir retourner vivre à Orléans puis à Bordeaux ?
Même si j'essaie de trouver du positif dans tous les endroits où je vis (je l'ai fait quand j'ai été envoyée à Agen et je tâche de le faire ici à Montargis), cette impossibilité de choisir notre lieu travail me déchire toujours autant, même si pour l'instant je savoure le simple fait que mon copain et moi puissions vivre ensemble après des mois à cheval entre deux villes et les événements traumatisants que nous avons traversé ensemble il y a un an exactement - j'en ai brièvement parlé sur le blog en avril 2019, mon but n'étant pas de rentrer dans ces détails de ma vie privée mais simplement de relativiser sur ce qui m'arrive - je sais bien qu'il y a, hélas, toujours pire.

A gauche : portrait matinal avec des rayons d'arc-en-ciel sur ma peau / A droite : mon édition de Sorcières, l'essai de Mona Chollet dont je vous ai parlé sur le blog

Salade de boulgour, chou rouge, oignons frits, sésame et œuf dur.
 
Du côté du (télé)travail :

Je me suis habituée à ce mode de travail à distance, même s'il n'a rien à voir avec ce que j'ai pu connaître en classe avec mes élèves depuis le début de l'année.

Les avantages :  - je passe moins de temps à préparer les séances car je n'ai pas besoin d'imprimer les documents, de faire des fiches détaillées et que je maîtrise désormais bien le support de classe virtuelle.

- Ma relation avec certains élèves et leur famille s'est renforcée, notamment grâce à la communication par mail, puisque je leur demande de m'envoyer une photo de leur travail afin de leur écrire un retour dans lequel j'essaie toujours d'être la plus encourageante possible, et j'ai reçu en réponse des remerciements chaleureux d'élèves et de parents qui me remercient pour les corrections et félicitations que je leur envoie, le "dévouement" et le temps passé à écrire à chacun ♥♥♥

Les inconvénients : - sur mes 21 élèves, la moitié ne me rend aucun travail. Certains ont cessé de le faire en cours de route. La plupart de ces élèves font partie de ceux qui ont le plus de difficultés scolaires, donc c'est inquiétant. Certains n'ont pas accès à internet depuis chez eux et semblent ne pas avoir de forfait téléphone. C'est très compliqué de leur venir en aide même si des demandes de prêts de matériel informatique ont été faites... La communication par SMS reste une solution.
Pour rappel, je suis dans une école classée REP, ce qui implique une majorité de familles en situation précaire, pauvres et souvent éloignées du monde de l'école.

- Je passe plus de temps à corriger les devoirs d'élèves.

- Je perd parfois beaucoup de temps à construire et adapter des documents parce que je n'ai pas de manuel numérique qui me convienne ni de scanner. Le temps gagné sur la préparation générale de la séance est ainsi perdu, mais j'essaie d'améliorer ma pratique pour la rendre plus efficace et moins chronophage !


Je vous laisse maintenant découvrir mes clichés du mois :

Notre unique promenade du confinement !
Ce mois d'avril a été, comme la seconde partie du mois de mars, très ensoleillé et chaud, et j'ai bien souvent regretté de ne pas avoir un balcon ou un jardin, car la salle de bain n'est pas l'endroit le plus confortable ni le plus adapté pour se détendre au soleil, haha (lire mon article de mars pour comprendre).
Nous avons donc utilisé notre "droit à la promenade" pour sortir dans un coin de nature près de chez nous, à moins d'un kilomètre et durant moins d'une heure... C'était tellement agréable de marcher, de profiter du printemps et du soleil !♥


Cookies aux noisettes et aux pétites de chocolat noir préparés par mon copain.

Traditionnel brunch du dimanche.

Risotto aux asperges acheté chez Picard pour tester (parce que j'adore le risotto et que c'est un peu chiant à faire) : c'était très bon mais les asperges surgelées c'est pas terrible.

Observer la nature par la fenêtre :
Mon voisin a un jardin où pousse du lilas blanc et violet, et j'en ai donc profité tout le mois pour humer son parfum délicat et sucré et le photographier comme je pouvais depuis la fenêtre.

Muffins noisettes, chocolat noir et chocolat blanc♥
Fenêtre sur le ciel. // Fenêtre sur mes souvenirs des Pyrénées ;)
Brunch légendaire : crudités variées, œuf au plat, avocat crémeux et goûteux à souhait, une mozzarella di Buffalla bio onctueuse très parfumée (on s'en remet toujours pas une semaine plus tard !), confitures et autres tartinables et... des FRAISES ! ♥



Velouté de chou-fleur citronné, noix de St Jacques et tuiles de comté au sésame / burgers avec pain fait maison


1 commentaire:

  1. Que de jolis moments capturés comme ces lilas ♥
    C'est un mois dont on se souviendra tout comme celui de Mars ça c'est sûr!

    RépondreSupprimer

Feel free to share your opinion about this post or ask me anything !
I'll be glad to answer and have a look at your blog ;) xx