samedi 28 septembre 2019

A Cinema List - 32



   Depuis que j'ai déménagé et commencé mon travail en tant que professeure, j'ai assez peu regardé de films. D'une part parce que j'ai perdu ma chère médiathèque d'Orléans, où j'empruntais des DVD toutes les semaines, d'autre part parce que j'ai très peu de temps pour regarder un film : je travaille souvent assez tard pour finir de préparer mes cours.
C'est donc surtout le week-end, lorsque je retrouve mon copain, que je prend le temps de regarder un film ou une série (Brooklyn Nine Nine, je suis fan !)... si je ne m'endors pas à 21h, épuisée par mes deux journées de cours, haha.

Voici donc une sélection de cinq films qui j'espère vous donnera des idées pour une soirée ciné à la maison :)

Total de films vus : 5
Pays : Etats-Unis (3), France (2), Royaume-Uni (1) et Allemagne (1)
Supports : DVD (2), autre (3).
3 réalisatrices, 2 réalisateurs.


BOOKSMART
Olivia Wilde, 2019. Teen movie. Etats-Unis.

J'ai adoré ce teen movie décalé, dont le scénario assez basique sur le papier révèle tout un tas de surprises, de rebondissements et de situations incongrues.
Je me suis beaucoup identifiée aux personnages principaux, deux lycéennes ultra studieuses et meilleures amies, non pas pour leur travail acharné mais plutôt pour leurs looks rétro et preppy et leur asociabilité. Pour une fois, les intellos sont présentés comme des personnages centraux intéressants et hors des clichés.
Ce voyage initiatique durant le temps d'une soirée qui semble infinie est raconté avec beaucoup d'humour et j'ai apprécié le fait que chaque personnage ait une identité visuelle très marquée, parfois extravagante.

L'histoire s'inscrit dans un monde moderne et on peut applaudir le fait que l'homosexualité soit abordée avec naturel : il ne s'agit pas de questionner l'identité sexuelle des personnages mais simplement de s'intéresser aux sentiments amoureux, alors que dans bon nombre de films, le fait d'aimer quelqu'un du même sexe est encore traité comme le nœud du problème.

Pour finir, les acteurs sont totalement convaincants, sincères et j'ai trouvé le générique de fin très original !




I AM NOT A WITCH
Rungano Nyoni, 2017. Drame. France, Royaume-Uni et Allemagne.

Découvert en lisant Sorcières de Mona Chollet, j'ai été envoûtée par ce drame écrit par la réalisatrice zambienne (le film est toutefois une production européenne) Rungano Nyoni, dont j'ai écouté la très intéressante interview disponible en bonus du DVD.

Le film traite de la condamnation de la sorcellerie dans certains pays d'Afrique (sans cibler un pays en particulier), où des femmes, le plus souvent âgées, accusées de sorcelleries, sont envoyées dans des camps de travail forcé où elles sont retenues prisonnières d'un ruban attaché à une immense bobine "pour les empêcher de s'envoler" - triste métaphore de l'oppression des femmes.
Malgré ce sujet douloureux, le film ne tombe pas dans une dénonciation empreinte de pathos et de manichéisme et arrive même à faire preuve d'humour.
Le personnage martyr de la petite Shula, interprétée avec beaucoup de justesse et de profondeur, suffit à porter, dans ses regards, l'absurdité du système de dénonciation et de punition dont elle est victime.

Les plans sont simples mais éloquents et rappellent, comme le voulait la réalisatrice, des images de conte pour enfants.


THE SWORD OF TRUST
Lynn Shelton, 2019. Comédie. Etats-Unis.

Une comédie hilarante pleine de suspense et de rebondissements, un savant mélange pour ce film au scénario original, basé sur une histoire d'héritage incongrue.
Je vous le recommande si vous cherchez un film humoristique de qualité !



MONA LISA SMILE
Mike Newell, 2003. Drame. Etats-Unis.

J'étais tombée sur ce film en consultant une liste de films sur le thème de l'école, et même si le scénario m'inspirait, j'avais peur d'être déçue et de le trouver trop niais.
J'ai finalement passé un très bon moment devant de drame qui propose une plongée dans une université américaine des années 50, où une professeure d'art essaie de faire évoluer la pensée rétrograde de ses étudiantes qui s'enferment dans les préjugés de leur époque dominée par le patriarcat. Le progressisme de l'enseignante ne va pas plaire à tout le monde, et le film est ainsi rythmé par son combat pour la libération des mœurs et ses propres déboires personnelles.
Un film touchant et très inspirant en termes stylistiques - pour les fans de mode vintage ; )



UN AIR DE FAMILLE
 Cédric Klapisch, 1996. Comédie. France.

Après avoir vivement apprécié Le Goût des Autres, dont je vous parlais dans mon précédent article, j'ai découvert cette comédie qui réunit trois excellents acteurs du film susmentionné. Mon coup de cœur va toutefois à Catherine Frot, qui tient son rôle à merveille (on dirait un joli petit paquet cadeau très fragile).
J'ai beaucoup ri devant ce huit-clos familial teinté d'humour noir.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Feel free to share your opinion about this post or ask me anything !
I'll be glad to answer and have a look at your blog ;) xx