vendredi 24 juin 2016

Poitiers




17/06/16 - Poitiers

An unexpected but happy short visit of Poitiers. 

Vous vous souvenez de mes péripéties toulousaines ? Quand je devais me rendre au consulat de Tunis qui était fermé et que les catastrophes se sont enchaînés ? 
Et bien mon court séjour à Poitiers, il résulte un peu de la même histoire, mais en plus cool - bien plus cool.

Tout a commencé alors que j'accompagnais mon copain à Paris, pour un rendez-vous au consulat des Etats-Unis (qui lui n'était donc pas fermé). Nous avions décidé de prendre le car afin de payer moins cher, car nous devions faire l'aller retour dans la journée, et j'étais très enjouée à l'idée de vivre cette trépidante aventure.

Sauf que le car, c'est pas vraiment le même confort que le train (j'adore prendre le train), et c'est surtout bien plus long. Nous avons donc passé la nuit à essayer de trouver une position confortable pour dormir (le trajet durait huit heures) et c'est après quelques maigres heures de sommeil que nous sommes arrivés à Paris, au lever du jour. 

Nous nous sommes retranchés dans un Starbucks dès l'ouverture, afin de patienter jusqu'au rendez-vous, et tout s'est très bien passé jusqu'à notre départ. Le car du retour prévoyait une heure de plus (neuf heures donc). Alors qu'on pensait que le retour ne pourrait pas être pire que l'allée, on s'est finalement retrouvés bloqués pendant trois quart d'heures par un accident, à vingts minutes de Paris, sous une chaleur croulante. 
(Notez mon passage tout à fait incorrect du "nous" au "on", que je peux cependant justifier par un passage de la joie au cauchemar).

On s'est dit qu'on tiendrait pas le coup, qu'on allait mourir avant d'arriver à Bordeaux. On a tenu quatre heures de plus dans ce maudit car, on a quand même fini par discuter gaiement avec les autres passagers, on a traversé Tours sous une tempête de grêle, puis on s'est décidés à réserver une chambre d'hôtel à Poitiers

On ne connaissait pas du tout cette petite ville, et c'est un magnifique coucher de soleil qui nous a accueilli. Après un bon petit repas italien, et un bain moussant des plus relaxants à l'hôtel, on a retrouvé le confort d'un lit douillet dans lequel on a pas tenu plus de trois secondes éveillés, et nous avons pu profiter le lendemain matin d'un peu de temps pour visiter le centre historique de la ville avant notre covoiturage pour Bordeaux.

Finalement, j'ai eu ma petite aventure heureuse ! 
Et quand je relis mon article sur ma virée à Toulouse, je me dis que notre allée retour en car à côté c'était vraiment de la rigolade, haha.


18/06/16
Vitrine d'un opticien. 
Patrimoine historique et modernité mêlés.
Tour tournante. 
Sourire pour cacher la misère du matin.
Illusion d'Optique.

Bisous bisous !

mardi 21 juin 2016

Last Of The English Roses




18/09/15 - Jardin Public, Bordeaux.


   Souvenirs d'une belle et chaude journée avec ces bien jolis portraits pris par Clémence lors de sa visite à Bordeaux en août dernier. Je sortais d'une séance photo avec Aimée (vous reconnaissez la tenue ? ;)) lorsque j'ai rejoins le petit groupe de photographes qui s'était installé au Jardin Public

Découvrez tout le merveilleux travail de Clémence sur sa page Facebook ou sur son blog aux textes sincères, touchants et si bien écrits


Sweet memories of a hot sunny day spent with the lovely Clémence and her photographer friends in Bordeaux, last August. I had just gone out from my photoshoot with Aimée (does the outfit ring a bell ?) when I met them up in the public garden

Please have a look at Clémence's extraordinary work on her Facebook or on her blog, filled with beautiful, touching and sincere writings. 







Playsuit - Pepaloves 


Bisous bisous !

samedi 18 juin 2016

Anchor




07/06/16


   De nouvelles mignonnes petites boucles d'oreilles envoyées par Rings & Tings ! J'ai choisi (avec l'aide de ma petite sœur qui bavait sur la moindre pièce du site) cette ancre marine un brin kitsch qui se marie parfaitement à ma panoplie d'habits bleus à rayures
Mais ce n'est pas tout: regardez bien mes pieds.. oui, une nouvelle paire de chaussures
Après avoir étrenné chaque été depuis quatre ans les même sandales Zara increvables, je me suis décidée à investir dans une paire de salomés en cuir, plus propres à mon style rétro et preppy

Après une semaine de souffrance à boiter à cause d'une ampoule, elles sont maintenant très confortables haha. 
Une amie m'a donné une paire de ballerines bleu pastel, et j'aimerais aussi trouver des sandales rouges ou roses pour égayer mes petits pieds... affaire à suivre ;)


Let me introduce you this new pair of earrings from Rings & Tings. My little sister helped me to choose these anchors which perfectly suit my striped blue clothes array.

And have look at my feet... yes, a new pair of shoes ! After I wore and wore out the same tireless sandals from Zara every Summer for four years, I finally bought a new pair, fitting more properly my preppy and retro style.

How do you like these latest purchases ? 


Petite pose naturelle hihihi.









Dress - Vintage Paradise 

mercredi 15 juin 2016

Last Movies Seen III


   Chers lecteurs, on se retrouve pour une nouvelle présentation des films que j'ai visionnés récemment - et adorés. L'occasion de partager avec vous cette magnifique chanson (ci-dessus) que je connaissais depuis très longtemps sans avoir jamais entendu parler du film dont elle était tirée, jusqu'à aujourd'hui.

Je vous laisse découvrir ma sélection, et j'attends avec impatience vos retours et les films que vous me conseillez ;)


Ready for a new post about my latest favorite films
The perfect occasion to share with you this amazing song that I've been listening for years ignoring it had been written for a beautiful movie I just discovered. 

Please tell me if you've seen some of them, or would like to - and share your own discoveries with me :)



 GOD BLESS AMERICA

Bobcat Goldthwait, 2012, Comédie satyrique.

Un film qui rentre dans la lignée des drames satyriques de la société américaine, comme American Beauty. On y retrouve là aussi le personnage de la nymphette, et de nombreuses scènes font référence à Lolita (promis, c'est pas seulement moi), mais c'est une histoire à la Bonnie & Clyde qui unit les deux personnages. Moi qui aime les œuvres métatextuelles, j'ai été servie !
La violence du film traitée avec légèreté et ironie dépeint une Amérique obnubilée par les titres à sensations et les célébrités. Un film cyniqueprenant et horrifiant.

This movie lines up with a long tradition of satyres of American society in films, like American Beauty. I was delighted to find a new nymphet (by the way, many scenes are refering to Lolita - yes I swear), although the two main characters mostly remind of Bonnie & Clyde. If you like metatextual works, this film is for you ! 
The detachment and irony with which violence is treated depicts an American obsessed with celebrities and tabloids. A cynical, horrifying and captivating movie.




MUSTANG 

Deniz Gamze Ergüven, 2015. Drame.


Quel film ! Magnifique, bouleversant. Un mélange de Virgin Suicides et de Pride & Prejudice dans un contexte turque patriarcal et islamique. Le récit d'une enfant qui a connu l'insouciance avant de se retrouver privée de ses libertés du jour au lendemain, elle et ses quatre sœurs. Mais elle ne compte pas se laisser faire et c'est cette impuissance et cette rébellion auxquelles nous assistons.

   A mind-blowing film relating the story of five young Turkish sisters confronted to a gradual violation of their freedom. The youngest of them is the narrator of this sad but realistic modern tale, and we assist to her powerlessness and her rebellion towards this patriarcal society which wants her to live like in a prison. 




THERE WILL BE BLOOD 

Paul Thomas Anderson, 2008. Drame historique.

   La première chose qui m'a frappée dans ce film a été la bande-son. J'ai d'abord cru à un film d'horreur, puis j'ai vite découvert le personnage principal, un ambitieux pétrolier cherchant à étendre son empire et sa fortune dans le désert américain, alors ancré dans le passé. La rencontre avec un jeune prêtre obsédé par son église confronte deux mondes et leurs limites: la foi ou l'ambition
La musique sombre et saccadée et l'emphase de certains bruitages comme les pompes à pétrole qui rythment le film dépeint la folle progression de l'homme sur son environnement, mais aussi sa cruauté envers les siens. 


First thing that stroke me in this film was the soundtrack. I first thought it was a horror movie, and I was not far from the truth, though not in cinematic terms. An ambitious oilman seeking for fortune and success in the desert of New Mexico. He meets a young priest obsessed with his church and thus two opposite worlds are confronted: faith and ambition
The sounds of oil pumps all along the film and the dark jerky music depicts the progression of man over his environment and his cruelty towards others. 


FRANKENSTEIN

Bernard Rose, 2015. Thriller.

   J'ai découvert ce film au cours d'un travail de recherche sur le roman de Mary Shelley Frankenstein et ses adaptations. Des différentes versions que j'ai pu voir, celle-ci m'a certainement marquée considérablement. 
Le "monstre" (appelé Adam) est intégré à un monde actuel où la violence est la seule réponse face à la différence et l'incompréhension. Une réflexion des plus perturbantes sur la nature humaine
Je préfère vous prévenir, certaines scènes sont assez dures à supporter, bien que la cruauté morale y soit plus insoutenable que la brutalité physique. 

I've discovered this film during a research work for school on Frankenstein and its adaptations, and this one is from far the best I've watched. The monster is called Adam, and is integrated to a contemporary society where violence is the only answer to difference and misunderstanding. A most disturbing reflection on human nature
Some scenes are really violent, although moral cruelty is more unbearable than physical brutality. 


BAGDAD CAFE

Percy Adlon, 1987. Comédie dramatique.


Une histoire d'amitié drôle et touchante (et moins niaise qu'il n'y paraît) entre deux femmes que tout semble opposer, ou presque. Chacune doit réapprendre à faire confiance aux autres et apprécier la vie, sur fond de tolérance et d'ouverture d'esprit.
Un très beau film, avec une chanson magnifique écrite à partir du scénario.

Two women that everything seems to oppose are going to make friends by learning to trust others and enjoy life. A touching and funny story about tolerance and open mindedness, accompanied by wonderful song written from the script.


xxx

dimanche 12 juin 2016

All The Peacemakers Turn War Officers




15/04/16 - Bordeaux 


   Une séance sous la pluie avec l'adorable Claire, une étudiante en art et jeune photographe bordelaise. 
Après avoir posé épaules nues (et sans maquillage !) sous le déluge, Claire m'a gentiment invité au Starbucks afin de nous réchauffer et discuter avant d'entamer la seconde partie de nos photos, prises près d'un imposant mémorial bordé d'arbres, en tenue d'écolière.

Si ce n'est jamais très agréable de prendre des photos sous les gouttes, je trouve finalement que l'effet mouillé apporté à mes cheveux et les reflets au sol sont plutôt chouettes ! Et vous, qu'en pensez-vous ?

Si cette série vous plaît, je vous invite à découvrir le travail de Claire sur sa page Facebook :) 
Merci encore à toi pour ta gentillesse et ta douceur ! 


A photoshoot in the rain, with the lovely Claire
After I undressed my shoulders for a few natural portraits, the rain was pouring so much that Claire nicely offered to shelter in the Starbucks before we go near a huge memorial bordered with treeswearing my schoolgirl attire. 

For once I like the effect of rain on my hair, and the reflections on the ground really brings something poetic to the picture - don't you think so ?

Check out more from Claire's work on her Facebook page











Shirt - CNDirect
Skirt - Pimkie
Tights & socks - Calzedonia
Brogues - H&M


Bisous bisous !