lundi 16 septembre 2019

On The Other Side




   Ce mois-ci, le défi du groupe Fashion Oddity a pour thème "Back to School" (thème pour lequel j'ai voté, évidemment), ce qui m'a motivé à shooter un look preppy, spécial rentrée des classes, bien que j'ai préféré porter cette tenue pour mon premier cours à la fac plutôt qu'à l'école, la jupe courte en similicuir noire n'étant à mon sens pas appropriée pour mon travail.

Je me suis dit que c'était également l'occasion de vous parler de ma rentrée des classes, ma première en tant que professeure des écoles, plutôt que d'attendre mon article de septembre, mon ressenti étant encore tout frais.

Le premier jour, ça a bien commencé le matin, car les élèves étaient ravis de faire connaissance avec moi, mais l'après-midi, trop de bavardages, de temps perdu et d'indiscipline qui m'ont énormément fait douter et m'ont amené à une grosse remise en question : je me suis dit que j'étais pas du tout faite pour ce métier, que j'étais pas patiente, pas organisée, pas assez travailleuse... bref, juste NULLE.

Ce soir-là je suis donc restée jusqu'à 19h à l'école puis j'ai travaillé jusqu'à 23h30 afin de tout revoir : le plan de classe, mon attitude, l'emploi du temps, le contenu des cours pour le lendemain... J'ai aussi appelé ma super-cousine directrice d'école qui m'a reboostée et conseillée.
Je me sentais à la fois déstabilisée par cette journée et soulagée d'avoir trouvé des solutions à tester.

Le lendemain, ça allait beaucoup mieux et je dois dire que depuis, je suis sur la bonne voie sur plusieurs points. Plus récemment, j'ai reçu des compliments plus ou moins directs de mes élèves qui ont affirmé que la classe était calme, que mes sanctions étaient justes et j'ai eu le plaisir de recevoir mes premiers dessins d'élèves adressés à "la meilleur des maitresses" (sans e et sans accent circonflexe, hihi). Sincèrement, après des jours de doute et de travail acharné, un peu de reconnaissance m'a redonné du courage, de l'espoir et surtout, de la confiance en moi pour la suite.

En bref, ces premières semaines en tant que maîtresse d'école m'ont demandé énormément de travail pour préparer les cours mais aussi pour faire évoluer ma pratique.

Pour l'instant, je crois que mes principaux défauts sont le manque de confiance en moi et en mon travail et mon entêtement à vouloir à tout prix faire comme je l'ai décidé.
Je dois encore apprendre à accepter que certaines idées auxquelles je suis attachées ne sont pas bonnes et que je dois les abandonner au profit d'autres et ne pas repousser systématiquement tout ce qui ne vient pas de moi.

Bon, ça et le fait que je sois toujours aussi lente en calcul mental, ce qui est parfois gênant quand je dois utiliser ma calculatrice en scred pour trouver rapidement le résultat avant mes élèves 😂



Sinon, vous en pensez quoi de cette tenue ?
Et je vous présente mon nouveau mur de shooting qui ne s'avère pas trop mal pour photographier mes looks toute seule en intérieur.








Blouse à col blanc - New Dress
Tunique en tartan - Zara
Jupe en similicuir - Rosewholesale
Collants plumetis et chaussettes - Calzedonia
Chaussures - Asos

mercredi 11 septembre 2019

Get To Know... Noémie


Alors que je me morfondais de ne pas avoir fait une seule rencontre à Orléans en dix mois de préparation du concours... un beau jour de juin, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai proposé un rendez-vous à Noémie, alias Madame l'Amoureuse, pétillante orléanaise connue pour sa chronique culinaire sur France Bleu et son blog de découvertes locales, tenu avec son mari Monsieur l'Amoureux.
En quelques secondes à peine, Noémie a accepté ma proposition (alors que j'avais appuyé sur envoyer avant d'avoir terminé mon message, vous imaginez la frustration 😂) et nous nous sommes ainsi rencontrées dans un salon de thé charmant, et nous avons échangé sur notre amour commun de la nourriture, de la mode, de Blair Waldorf et partagé notre expérience du blogging et des réseaux sociaux. Je vous en parlais ici.

Depuis nous nous sommes assez peu revues par manque de temps entre nos vacances et déménagements respectifs, mais je tenais tout de même à vous présenter cette personnalité intrigante et son joli minois, et je compte bien continuer à voir Noémie lors de mes prochaines virées à Orléans (ou de ses venues à Chartres, dont elle parle d'ailleurs ici).

Bonne lecture !


Noémie, 25 ans, Orléans. Capricorne.

Née à Hô Chi Minh, au Vietnam.

Pierre : jade rose

Fleur : pivoine

Couleur : toutes les teintes du rouge au rose

Animal : écureuil

Métiers : chroniqueuse radio et rédactrice

Caractère : positive, exigeante, loyale, curieuse, rancunière mais bienveillante.


Les personnes qui l'inspirent : Meryl Streep, Edouard Baer, Mata Hari et Lady Gaga.

Un mot qu'elle aime particulièrement : "mélopée"


Ville de cœur : Brighton

Son parfum de glace favori : pistache

LA pièce phare de sa garde-robe : un grand manteau beige en laine et cachemire, hérité de sa belle-famille ♥


Un film qui la fait pleurer : Big Fish, de Tim Burton

Elle collectionne : les pin's


Elle aime : l'organza, la compétition, Gossip Girl, manger, découvrir sa région, le salé plutôt que le sucré, écrire, le Perrier-rondelle, l'artisanat, prendre soin d'elle, les manteaux, la série Modern Family, apprendre, les rouleaux de printemps, se déplacer en trottinette, les accessoires pour cheveux, le pole-dance, la limonade, cuisiner et faire de nouvelles rencontres.

Destinations rêvées : le Vietnam, pour ses origines, Menton, pour son carnaval, et la Nouvelle-Zélande pour ses paysages.


Si elle pouvait avoir un super-pouvoir : oublier.


Son style : des paillettes, des coupes midi, de la couleur, une touche de rétro et d'élégance.

Une musique qui lui donne la confiance : You Make My Dreams Come True, de Dary Hall et John Oates.


Ses jeux de société préférés : "TOUS, tant que je GAGNE !" 😂

Elle aimerait êtrevoix-off (comme la dame de la SNCF, douce et rassurante)



3 choses qu'elle déteste par dessus tout :
- l'andouillette
- perdre son temps
- les beignets gras et pleins de sucre de fête foraine
(ceux qui font comme le burger de Bart à 1:25 - ne me remerciez pas pour l'info)


Petite, elle a pris des cours de... violon, arts-plastiques, danse classique et clarinette.

Une remarque qui l'agace particulièrement : qu'on la trouve "timide" ou qu'on la compare à Enjoy Phoenix juste parce qu'elle est blogueuse (je comprends 😅)

Son dessert préféré : le Pithiviers


Sa décoration intérieure idéale : beaucoup de plantes, de grandes bibliothèques et des matières nobles comme le lin ou la laine.


Trois rêves : 

- être invitée au Bal de la Rose 

- écrire un roman fantastique

- avoir un frigo américain


Merci à Noémie pour le temps qu'elle m'a accordé en vue de réaliser cette belle expérience !
Retrouvez tous les portraits de mes amis sur ce lien

samedi 7 septembre 2019

Poppies



   Cette troisième et ultime série réalisée à l'argentique par le talentueux Frédéric est dédiée à ma maman, dont le coquelicot est la fleur favorite (avec les tournesols) 🙃

Alors que nous venions d'arpenter les allées du verger, où ont été prises nos précédentes photos, Frédéric m'a demandé si j'avais une autre idée de décor... et j'avoue, je n'ai pas pu résister à l'envie de me plonger au milieu de ces frêles fleurs rouges.

A défaut d'une nuée de cerises, vous voilà servis en couleur !😉

J'espère que ces portraits vous plairont. Je suis personnellement ravie du résultat, en terme  et je garde un excellent souvenir de cette rencontre photographique ! 

L'intégralité de mon shooting avec Frédéric est à retrouver sur le blog, et pour découvrir et suivre son travail, rendez-vous sur son site ou sur son compte Instagram


Robe - Asos
Lunettes - Rayban

dimanche 1 septembre 2019

Another August Moving Out




   As you know, leaving Bordeaux wasn't easy. The first time I left it, it was for Agen, a small town in the South West of France, and last year, for the second time I left it to follow my boyfriend to Orléans, an hour south of Paris. It was hard, because I was far away from my family, my friends, and simply, home
I feel attached to Bordeaux somehow, I feel it in my heart, and I miss this city so much just like I miss the people I love in there. 
I truely hope someday I will return to my beloved Bordeaux. I know this is my choice, our choice, but in France being a teacher in public school system unables us to truly choose where we work, hence where we live.

So after one year in Orléans, after I had learned to enjoy this beautiful and quite lively city where I had decided I could live for a few years, we have to move out again, and this time for a very small town lost in the depths of France : Montargis.
This town is very cute because you can see many canals embellished with flowers and some old and charming facades, but the people who live there look sad. This is one of the poorest city in the country, and you can definitely feel this in the streets.
It's not easy to accept being sent in a place like this but we do and hope we can live as soon as possible...

As to my personal situation, I'm going to be a school teacher on trial for a year in Chartres, another city near Paris, two hours from Montargis. I'm relieved not to be sent in the middle of nowhere because I don't have a car (nor a driving licence), so it will be easier for me, and although I won't be with my boyfriend everyday, at least I will find some distractions in the city and have him come on the weekends to enjoy the open restaurants on Sundays, haha. Also, it's going to be a stressing and busy year because I expect to find myself with a lot of work to do for the class and under pressure from my supervisors, so having my own space of work isn't that bad a situation.

It had been a while since I hadn't written in English (and not only translated from French) - I'm glad I've found the inspiration tonight, and I guess I still have some English readers so...
Hope you didn't find this little text too boring and that it helps you understand the new life awaiting for me !
Now enjoy the pictures ♥


Dernières semaines à Orléans


Après un an passé à Orléans, je dois dire que je m'étais habituée à cette ville et j'étais prête à y vivre quelques années avant de pouvoir retourner à Bordeaux, bien que cette dernière me manque toujours.
Je n'étais pas forcément préparée à l'idée de quitter une nouvelle fois une ville où je me sentais bien, surtout pour un endroit comme Montargis, dont je vous parle plus bas.

Ce mois d'août était donc consacré à la recherche d'un appartement à Montargis et d'un studio meublé pour moi à Chartres, où je vais enseigner cette année.

Je vous laisse maintenant découvrir mes photos du mois, en espérant qu'elles vous plaisent : )


|| SUSHI SHOP ||
J'avoue que je n'étais pas certaine de vouloir faire de la publicité à une chaîne comme Sushi Shop alors qu'il existe plein d'autres petits restaurants japonais indépendants mais si je veux être honnête je dois dire que j'ai pris l'habitude d'y aller régulièrement.
Je ne mange pas de poisson cru donc mes choix sont assez limités mais j'adore les spring rolls depuis, disons, moins d'un an, alors pour moi c'est encore nouveau et quand j'en mange c'est un peu la fête, haha.
Nous avons testé ce restaurant à l'esprit rétro et décontracté situé dans la jolie rue Sainte-Catherine. Je me suis régalée avec les moules marinières et les frites ! Le welsh pris par mon copain était une bonne découverte.



 || LES FILS A MAMAN ||
Nous sommes retournés une dernière fois à notre adresse favorite et j'ai découvert ce jus de fruit au nom étrangement familier (et vraiment délicieuse), haha.


Court passage à Chartres

|| LE COMPTOIR DE SARAH ||
Lorsque je suis venue à Chartres pour la première fois, afin de visiter des appartements, et j'ai pu découvrir avec grand plaisir cette adresse joliment décorée et tester un de leur scone salé (chèvre épinard) accompagné d'un gratin et leur délicieux cheesecake en dessert.
 C'est aussi avec nostalgie que j'ai retrouvé les boissons Firefly, dont je collectionnais les bouteilles au lycée (collection que je peux donc compléter !) 🙃
J'y suis revenue une seconde fois et le scone que j'ai testé, cette fois au cheddar, œuf et avocat, était encore plus savoureux, tout comme le gratin courgette-ricotta-basilic si parfumé...
Désolée pour la photo floue, je ne m'en suis pas rendu compte sur le coup...


Premières impressions de Montargis
Si j'étais loin d'être emballée à l'idée de devoir emménager à Montargis, mes premiers pas dans la ville ont confirmé certains a priori négatifs mais m'ont aussi donné l'impression d'une ville charmante par ses belles demeures, ses façades anciennes, de jolis parcs et surtout, ses canaux fleuris traversant la ville.

La spécialité montargeoise : les pralines Mazet

Quartier de la Pêcherie



Brownie maison au chocolat noir, noix et beurre de cacahuète♥


|| OH TERROIR || 
Après avoir été plusieurs fois chez Oh Terroir version Fast Good à Orléans, nous étions ravis de découvrir ce restaurant proposant d'alléchantes associations de produits le plus souvent locaux et bio.
Pour ma part, j'ai été conquise : la terrasse sur laquelle nous avons dîné est accueillante avec son décor naturel, et surtout, je me suis régalée. Coup de cœur pour le velouté de poivron !♥




|| DE LA FOURCHE A LA FOURCHETTE ||
Nous avons découvert par hasard ce lieu de production maraîchère biologique qui propose de la vente directe de fruits et légumes (certains sont importés pour offrir une plus grande variété) et la cueillette sur l'exploitation. Un endroit convivial qui permet de consommer local et plus sain !

Canal de Briare
 



Carte envoyée par ma maman depuis la Bretagne 

Emménagement à Chartres
 Une semaine après avoir emménagé à Montargis avec mon copain, je suis partie pour Chartres, où j'ai pu emménager dans mon studio meublé après plusieurs jours de réunions d'information à l'ESPE et dans ma nouvelle école.
Alors que j'attendais de pouvoir entrer dans mon studio, dans la soirée, je suis retournée dans un bar à vin que j'avais déjà testé lors de ma première venue : Les Voisins. J'y avais apprécié la musique et l'ambiance chaleureuse, et cette fois j'ai pu déguster un verre de vin blanc moelleux et une délicieuse burrata ! C'était la première fois que je buvais de l'alcool seule, et je n'ai pas pu m'empêcher de penser que cela marquait officiellement mon entrée dans le monde des adultes, haha. Je vous rassure, ça ne va pas devenir une habitude ; )

J'espère que cet article vous aura plu et que vous prendrez plaisir à découvrir mes photos de Montargis et Chartres, prochainement.
De votre côté, comment se termine votre été ? Les vacances sont-elles à venir ou c'est la rentrée pour vous aussi ?