mardi 4 décembre 2018

Emotional & Colourful November



Merveilleuse chanson une fois de plus découverte sur The New New Girl

Forgiveness doesn't come easy. But it's necessary to me. I can't live peacefully if I'm resentful, so I try to always forgive though I can never forget
This month of November wasn't always happy because I felt resentful and I kept on bringing up in my head bad memories, some conflicts my family are still experiencing now. 
But in these moments I remember I'm not alone and I hold on very much to the people I love. 

Living in this new city has been quite trying this month because I'm far away from my family and my friends, but hopefully the beauty of Orléans and of Autumn have warmed me up. 

Do you particularly enjoy the colours of this season ? 


   Les superbes couleurs de la saison que j'ai pu admirer partout à travers Orléans n'ont pas suffi à me faire oublier les blessures et conflits dont je vous parlais le mois dernier, ni à combler la solitude qui commençait à pointer le bout de son nez : Bordeaux me manque, les personnes qui m'y sont chères, la ville - je ne vois personne d'autre que mon copain et les familles pour qui je travaille, aussi ai-je décidé d'aller à Paris pour un weekend (ce que je voulais, de toute façon, faire depuis un moment) pour me changer les idées et profiter de mes proches qui y vivent. 

Mais ce manque de socialisation et ma tristesse sont surtout exacerbées par le fait que je passe mes journées chez moi, où je suis censée préparer ce fichu concours. M'auto-discipliner dans mes études n'a jamais été facile, et quand on a la tête pleine de négatif, un cercle vicieux s'installe : je n'ai pas envie de travailler car je me sens mal, je me sens mal car je ne travaille pas. 

Cependant je ne broie pas du noir à longueur de temps, peut-être même qu'il y a plus de positif que ce que mon cerveau essaie de me faire croire : je prends beaucoup de plaisir à donner des cours hebdomadaires de littérature à une élève de seconde, je passe des moments merveilleux avec mon copain tous les jours, et bien que Bordeaux me semble si loin, j'apprécie ma vie à Orléans.

D'ailleurs, aujourd'hui, cela fait trois ans que je suis dans cette relation amoureuse, et en relisant mes vieux carnets de l'époque, je réalise à quel point j'étais bien loin de penser qu'un jour un garçon me donnerait une vraie chance d'être heureuse auprès de lui et à quel point j'ai évolué positivement en trois ans. Il faut dire que j'ai traversé beaucoup d'épreuves qui m'ont confronté à moi-même et qui m'ont permis de m'interroger, de me remettre en question : "quelle personne as-tu envie d'être ?".

Alors toute cette rancœur, ces doutes, cette indignation que je ressens, je dois en faire quelque chose de beau et d'utile : du pardon, de l'amour - m'investir dans ce qui est le plus important à mes yeux : le bonheur, ma famille, la vie. Le processus est long et semé d'embûches mais le vrai courage dont je dois faire preuve est là.


 



Bords de Loire



|| L'Art En Burger ||
Nous avons testé et approuvé une nouvelle adresse orléanaise pour déguster de bons burgers à un prix abordable... et de délicieux tiramisus à l'oréo (hihihi) !



Parc Rocheplatte


Médiathèque Centrale
Vue sur la ville depuis le dernier étage de la médiathèque (où je viens emprunter mes petits DVD).

Les Toiles de Zenga

Soie brodée à la japonaise, exposée dans la galerie de la médiathèque.



Noël à Orléans


Tarte tatin de l'amour

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Feel free to share your opinion about this post or ask me anything !
I'll be glad to answer and have a look at your blog ;) xx