mercredi 24 avril 2019

Meeting My Idol & Talking About Insecurity



   When I came to Paris in February, I had a chance to meet my favourite blogger of all time : Louise Ebel, aka Miss Pandora for she organized a shop-my-closet event. My dear friend Sybille came with me as she's a great fan of her blog and pictures too. I was so excited because I've been following her work for more than nine years !

Yet, I felt anxious for I know I tend to loose all my self-confidence when I meet people I admire, becaue I feel like I'm unworthy of their time and attention. This insecurity comes from four years of being a victim of school-bullying and highschool years after that when I always compared myself to the popular girls and felt inferior to them. This prevented me from having normal conversations when I met students I thought coolor than me because I turned unable to speak or felt the need to compliment these people which made me look like a child or a superficial girl.

Now that I'm a bit older, I take more distance with this self-depreciation and try to stay as much as possible the talkative and sociable person I know I've always been inside, but crowds still make me uncomfortable as I feel judged and stared at (random people have always been staring at me since I was a child, whenever I go out on the streets or to the supermarket... as my mother, sister and boyfriend can tell !)

So when I arrived at this vide-dressing, I immediately saw Louise, glowing all over the room in her pink gingham dress and I was very impressed by her grace and beauty, but then I realized there were so many people in the room, girls who looked so Parisian and stylish so I became completely nervous, and my friend Sybille had to endure my ridiculous behavior for a few minutes... (I'm sorry about that, haha♥) I wish I had put another outfit, in which I would have felt more at ease and had untied my hair, and maybe had had one glass or white wine or two, haha. 
Instead I had a pretty tasty Cointreau cocktail, who did some good to my nerves afterwards ; )

In the end, I can tell that my edginess was useless for Louise was a great host and had us all relaxed and chatted with everyone naturally and spontaneously, accepting to take pictures with her fans, which was so nice and of course a great souvenir of our first meeting♥

This little experience reminded me that my self-confidence is still shaky and that I need to work on myself to become even more mature about how I feel regarding my relationship to others, to society.

What do you think ? Share your thoughts with me and don't hesitate to talk about your experiences
with self-esteem and self-confidence !


Quelques jours avant ma venue à Paris pour mon stage, Louise Ebel, alias (Miss) Pandora, ou encore la-personne-que-j'admire-le-plus-au-monde, a annoncé qu'elle organiserait un vide-dressing à Paris, pile pendant mon stage, soit l'occasion idéale de la rencontrer. Toute fébrile, j'ai alors écrit à Sybille pour lui proposer de se joindre à moi, elle aussi étant une grande admiratrice de son blog.

J'étais vraiment très excitée à l'idée de rencontrer Louise mais j'appréhendais vraiment ma réaction, car j'ai tendance à devenir super timide lorsque je suis face à des personnes chez qui je trouve beaucoup de prestance. 
Je ne suis pas du genre à idolâtrer des célébrités et à rêver de les rencontrer, en revanche, j'ai un gros complexe d'infériorité hérité de ma période collège, c'est-à-dire quatre années de harcèlement scolaire et isolement dont je vous parlais dans cet article. Ce complexe a été renforcé par des séries américaines comme Gossip Girl ou des teen movies tels que The Clique ou Mean Girls, où l'opposition entre les élèves populaires-riches-beaux, et les outsiders (qu'on appelle chez nous familièrement les "boulets", les "bizuts") et les autres est frappante. 
Résultat, j'ai toujours cherché à identifier les "populaires" en me plaçant systématiquement du côté des outsiders, et quand une personne que je jugeais populaire, ou tout du moins "cool", m'adressait la parole, je perdais mes moyens. Beaucoup de mes amies actuelles faisaient partie de ces personnes que j'admirais de loin et qui m'intimidaient, et aujourd'hui, quand je repense à ces a priori, cela me fait bien rire... mais le sentiment d'infériorité n'est jamais bien loin.
J'ai tout de même bien évolué en grandissant et maintenant je prends plus de recul par rapport aux personnes que j'admire sans les connaître réellement, comme Louise, dont je suis le blog depuis plus de 9 ans, mais que je n'avais jamais pu rencontrer jusqu'à ce jour.
Comme je le craignais, je suis devenue super stressée au moment d'arriver au vide-dressing, et Sybille peut en témoigner haha. Ce n'est pas tant de voir ou parler à Louise qui me déstabilisait, c'était la foule de personnes autour, qui me paraissaient toutes tellement sûres d'elles, tellement plus cool que moi ! C'est donc bien la preuve que le regard des autres m'atteint encore, car je me disais qu'on allait me juger comme si je n'étais pas digne d'être là. Et puis il faut dire que depuis que je suis toute petite, beaucoup de gens me fixent dans la rue, au supermarché... comme ma mère, ma sœur et mon copain peuvent en témoigner, alors j'ai toujours l'impression qu'on me juge lorsque je suis en société.
...


Finalement, Louise m'a reconnue de suite (la magie des réseaux sociaux) ce qui a facilité le premier contact et elle a su nous mettre à l'aise, nous proposant de l'accompagner prendre l'air et ainsi échanger un peu et acceptant enfin de faire une petite photo de groupies avec nous deux, hihihi. Ce qui était aussi très sympa, c'était le stand Cointreau qui offrait gracieusement un cocktail aux visiteurs (peut-être que ce dernier m'a aidé à me détendre d'ailleurs, haha), ce qui tombait bien car j'apprécie particulièrement cet alcool.

Tout ça pour vous dire que je suis très contente d'avoir rencontré mon idole en compagnie de Sybille, ce qui était une belle façon de conclure ma première semaine à Paris ! Et puis, mine de rien, j'ai ramené une sublime robe en crochet blanc et un pantalon à carreaux noir et blanc, puisqu'à la base, c'était un vide-dressing ; ) Cette expérience m'a aussi rappelé que j'ai encore du chemin à parcourir pour devenir plus confiante et sûre de moi et que j'ai besoin de travailler sur ma personne pour pouvoir m'affirmer plus naturellement en société, face aux autres.

Si je devais revivre ce moment, c'est assez bête à dire mais je me serais coiffée et habillée autrement, peut-être plus simplement mais en étant certaine de me sentir bien dans ma tenue, et j'aurais carrément bu un ou deux verres de vin blanc avant pour m'aider à surmonter l'angoisse de la foule, hahaha.

Je remercie de tout cœur Sybille de m'avoir accompagnée et supportée dans ce moment de grande solitude intérieure et Louise pour sa gentillesse et sa simplicité qui ont renforcé mon image positive d'elle !

Enfin, je vous remercie si vous avez eu le courage de lire ce pathétique récit, hahaha.
Et vous, vous êtes plutôt du genre confiant en société ou bien les autres ont tendance à vous mettre mal à l'aise ? N'hésitez pas à partager vos anecdotes, je me sentirai moins seule 😁

 

|| CAFE BERRY ||
Après y avoir rencontré Swann & The Berries, je suis retournée dans ce charmant café avec Sybille pour déguster un délicieux crumble aux pommes (à défaut de leur cheesecake ultime) et cette limonade à l'orange sanguine bio qui est ma nouvelle boisson préférée !


Vide Dressing de Louise Ebel et Daria Nelson à l'agence Woô
 Louise portait cette robe en vichy rose que j'avais déjà vue sur son blog et dont j'adore le style délicieusement 60s. Elle était si joliment apprêtée, je l'ai trouvée encore plus belle qu'en photo !
Quant à Sybille, elle était éblouissante et élégante dans sa tenue rouge, et vous pouvez d'ailleurs la voir mieux sur son blog

J'adore comme cette photo me fait me sentir ridicule alors qu'en vrai j'ai posé des dizaines de fois devant des photographes que je connaissais à peine et même au milieu de passants, haha.
Elle reste tout de même un formidable souvenir ♥

2 commentaires:

  1. Encore un souvenir mémorable que nous avons partagé ensemble ♡
    Je suis très heureuse que tu m'aies proposé d'aller au vide-dressing ensemble : je pense que je n'y serai jamais allée seule par timidité et si tu n'avais pas été là avec moi, je n'aurais pas osé parler à Louise. Comme quoi, l'union fait la force haha :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'y serai allée seule mais je crains que mon état n'eût été pire dans ce cas hahaha ! Merci beaucoup d'être venue ♥

      Supprimer

Feel free to share your opinion about this post or ask me anything !
I'll be glad to answer and have a look at your blog ;) xx