dimanche 22 mai 2016

To My Brother Who Can't Hear Me


Dr Dre - The Message


   Petit frère, toi qui ne pourra jamais lire ces mots, 
Pardonne-moi de n'avoir jamais eu le courage de dire non.
Pardonne-moi d'avoir tant pleuré quand je pouvais rire, parler, vivre.
Pardonne-moi d'avoir tant de fois escaladé ton dos si haut comme une montagne, pour me laisser glisser dans ce fauteuil que tu chérissais tant - mais ton sourire joueur était comme un miracle dans mon esprit d'enfant.

Un miracle. J'ai cessé de croire aux miracles depuis bien longtemps.
Tu sais un jour, j'ai prié pour toi. Ils nous ont emmené dans cette église, et j'ai fermé les yeux en demandant à réaliser ce rêve des plus candides et des plus stupides.
Comme j'ai pu pleurer en comprenant que mes vœux ne seraient jamais exaucés. 
Comme j'aurais haïs ce Dieu, si j'avais cru à cet énième mensonge une seule seconde.
Comme je l'aurais maudit, comme il t'a maudit le jour où tu es né.

Mais la cruauté de la vie est seule à blâmer. 
Tu nous as appris que la perfection n'était qu'utopie, et j'ai voulu faire comme toi, rester une enfant pour toujours, muée dans l'apparente insouciance.
Mais tu vois petit frère, même ça, ce n'est pas possible.

Tous ces gens qui parlent de génies cachés derrière des esprits indomptés,
Qui parlent de cette unique lettre de différence avec artiste,
Tous ces gens qui n'en savent rien, je les ai détestés.
Je leur ai craché mon amertume, hurlant en silence que tu ne pouvais même pas exprimer un mot.
Ni de tes mains, pourtant si puissantes, ni de tes lèvres pourtant si chantantes.

Je ne lui pardonnerai jamais. Ces coups, ces humiliations que ne comprenais pas.
Cette violence et cette haine que je commençais à peine à former en moi.
Mais toi, grand frère, tu connais cette haine, et tu ne t'en départiras jamais.

La paix ou la haine, mais l'amour, inconditionnel, infini.
Nos choix ont divergé, mais l'amour est toujours là.
L'amour te sauvera peut-être, mais toi petit frère, l'amour ne t'aidera pas. 

Rien ne changera.

Peux-tu seulement comprendre nos paroles, peux-tu seulement ressentir notre amour ?
Peux-tu seulement ressentir le chagrin, la joie, la colère, la jalousie, la peur, l'affection, la sérénité ou encore l'amusement ?
De quoi peux-tu rêver la nuit ? A quoi penses-tu le jour ?

Cette absence de réponses laisse des plaies qui ne se refermeront jamais petit frère.
Et toujours je pleurerai en pensant à toi et à cette prison qu'est ton corps,

Et toujours je pleurerai en pensant à toi et à cette prison qu'est ta rancœur.

Derrière l'incessante fumée, derrière l'ivresse,
Ta lâcheté se dresse fièrement et menace l'équilibre des choses.
Baisse les armes que sont tes mots,
La peine est perdue grand frère, il n'y a plus rien à faire, et si peu à dire.
Seulement vivre, et aimer.

Et je vous aime malgré la peur, le désespoir et la colère.

A mes deux grands frères. 



To my brother who can't read me. 
I wonder - can you see what I see,
Can you hear me talking to you, can you feel me loving you ?
You were brought to this universe and still in another world. 
Oh dear little brother, we will never recover from it. 
You changed the course of everything. 
Life teared us apart, you've been so far from us all along. 
You caused our tears and prayers. 
Prayers. I've given up on miracles a long time ago. Would I have believed in some God, I'd hate him right now. No supreme intelligence but Nature would have brought so much pain. Life is cruel. We were taught about it.
I asked for someone to release you. I wished I could hear your voice someday, hear you laugh, hear you say my name. 
And it didn't happen.

What was I supposed to do little brother ? 
What were we supposed to do...

I used to cry every night for years thinking about you sweet angel. 
Say my name little brother. 
This prison you grew in made me sick, my throat's knotted and my heart full of sadness. 

And I hate them for what they've done to you, please please forgive me I haven't been able to say no and be courageous. You probably made it through the worst kind of pain. 
But can you even feel anything little brother ?
Can you feel anger, sadness, fear, love, joy, peace ? 
I wonder. And I will never know.
This is terrifying, my brother. 

I will never know. 

To my brother who can't hear me, 
I wonder - how does it feel to be in your world.
You know little brother, there is something really annoying when I listen to them,
Talking about all these genius hiden under wild spirits.
You cannot even take care for yourself son.
You cannot even express a word.
How frustrating it is to never be answered.
How miraculous it feels when your lips curve into smile,
How miraculous it felt when tears ran down your cheek for the first time since -

This prison of pain and bitterness had its bars broken many times
Many times I was incapable of anything.
I'm weak, I'm scared, and I feel too much.
Only for that I should rejoice, 
But the loss is too heavy brother.

Behind the smoke, behind the drunkenness
Stands your cowardise, proud and fierce.

There's a point when you need to help yourself,
Cause if you can't trust your creator, hatred and pity won't help you either brother.
You're stronger than me, but you have to lay down your arms and be ready for love.
Cause it's the only thing life is worth for.

And I love you brothers, in spite of anger, despair and fear,
I love you. 

To my brothers.


4 commentaires:

  1. Juste, beaucoup d'amour pour toi, quoique cette lettre veuille vraiment dire, je te fais un câlin virtuel <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je donnerai quelques explications sur cette lettre dans mon prochain article, en tout cas je te remercie :)♥

      Supprimer

Feel free to share your opinion about this post or ask me anything !
I'll be glad to answer and have a look at your blog ;) xx