vendredi 24 juin 2016

Poitiers




17/06/16 - Poitiers

An unexpected but happy short visit of Poitiers. 

Vous vous souvenez de mes péripéties toulousaines ? Quand je devais me rendre au consulat de Tunis qui était fermé et que les catastrophes se sont enchaînés ? 
Et bien mon court séjour à Poitiers, il résulte un peu de la même histoire, mais en plus cool - bien plus cool.

Tout a commencé alors que j'accompagnais mon copain à Paris, pour un rendez-vous au consulat des Etats-Unis (qui lui n'était donc pas fermé). Nous avions décidé de prendre le car afin de payer moins cher, car nous devions faire l'aller retour dans la journée, et j'étais très enjouée à l'idée de vivre cette trépidante aventure.

Sauf que le car, c'est pas vraiment le même confort que le train (j'adore prendre le train), et c'est surtout bien plus long. Nous avons donc passé la nuit à essayer de trouver une position confortable pour dormir (le trajet durait huit heures) et c'est après quelques maigres heures de sommeil que nous sommes arrivés à Paris, au lever du jour. 

Nous nous sommes retranchés dans un Starbucks dès l'ouverture, afin de patienter jusqu'au rendez-vous, et tout s'est très bien passé jusqu'à notre départ. Le car du retour prévoyait une heure de plus (neuf heures donc). Alors qu'on pensait que le retour ne pourrait pas être pire que l'allée, on s'est finalement retrouvés bloqués pendant trois quart d'heures par un accident, à vingts minutes de Paris, sous une chaleur croulante. 
(Notez mon passage tout à fait incorrect du "nous" au "on", que je peux cependant justifier par un passage de la joie au cauchemar).

On s'est dit qu'on tiendrait pas le coup, qu'on allait mourir avant d'arriver à Bordeaux. On a tenu quatre heures de plus dans ce maudit car, on a quand même fini par discuter gaiement avec les autres passagers, on a traversé Tours sous une tempête de grêle, puis on s'est décidés à réserver une chambre d'hôtel à Poitiers

On ne connaissait pas du tout cette petite ville, et c'est un magnifique coucher de soleil qui nous a accueilli. Après un bon petit repas italien, et un bain moussant des plus relaxants à l'hôtel, on a retrouvé le confort d'un lit douillet dans lequel on a pas tenu plus de trois secondes éveillés, et nous avons pu profiter le lendemain matin d'un peu de temps pour visiter le centre historique de la ville avant notre covoiturage pour Bordeaux.

Finalement, j'ai eu ma petite aventure heureuse ! 
Et quand je relis mon article sur ma virée à Toulouse, je me dis que notre allée retour en car à côté c'était vraiment de la rigolade, haha.


18/06/16
Vitrine d'un opticien. 
Patrimoine historique et modernité mêlés.
Tour tournante. 
Sourire pour cacher la misère du matin.
Illusion d'Optique.

Bisous bisous !

4 commentaires:

  1. Oh, mais c'est ma ville ça ! La prochaine fois que tu passes, fais moi signe ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ! J'aurais aimé y rester plus longtemps :)

      Supprimer
  2. J'adore ce genre d'anecdote/évènement imprévu! Je ne suis jamais allée à Poitiers (en même temps, la France et moi on se connait pas vraiment très bien ahah -j'avoue je suis allée voir sur google où ça se trouvait #honte -). Comme d'habitude j'aime énormément tes photos! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en fais pas je suis certainement plus nulle que toi en géographie haha !
      Ravie que cet article te plaise :D xx

      Supprimer

Feel free to share your opinion about this post or ask me anything !
I'll be glad to answer and have a look at your blog ;) xx